Optimiser son SSD sous Linux

vignette

Rédigé par P3ter - - 11 commentaires

A la différence d'un disque dur classique, un Solid Stat Drive (SSD) ne comporte aucune pièce mécanique. Les données ne sont pas écrites sur des plateaux, mais enregistrées dans de la mémoire flash. Les SSD sont donc beaucoup plus rapides et plus résistants. L'inconvénient est qu'ils ont une durées de vie limitée. En fonction des usages il peuvent allez de 5 à 8 ans, avant que les performances ne déclinent sérieusement . Linux fonctionne parfaitement sous cette technologie, mais il existe quelques astuces pour optimiser la performance et la durée de vie de vos SSD.

Optimiser l'usage

Ici, il est question d'augmenter la durée de vie de votre SSD en évitant les écritures superflues. La lecture des données est sans impact sur votre SSD.

1/ Ajout de noatime dans /etc/fstab

L'option noatime, permet de ne pas écrire sur le disque la date du dernier accès en lecture lorsqu'il n'y a pas d'écriture. Éditez le fichier /etc/fstab avec les droits root, et ajoutez noatime sur les lignes correspondantes aux partitions ext4 de votre SSD.

UUID=57480a3f-e7db-4a5e-9fca-7df45f5a7d9d  /               ext4    noatime,errors=remount-ro 0       1

2/ Placer /tmp dans la RAM

Attention : cette modification peut entraîner des erreurs sur les serveurs web. Merci à Lxtrack pour son commentaire à ce sujet.

Plutôt que d'écrire sur le SSD les fichiers temporaires, on peut les placer dans la mémoire vive. Attention il faut prévoir au moins 1go de RAM qui sera dédié à /tmp. Éditez le fichier /etc/fstab avec des droits root et ajoutez la ligne ci-dessous :

tmpfs      /tmp            tmpfs        defaults,size=1g

3/ Utiliser la swap en dernier recours

Toujours dans le but de réduire les écritures sur le SSD, on peut obliger le système à utiliser la partition swap, uniquement quand la RAM est pleine. Pour ce faire éditez le fichier /etc/sysctl.conf et ajouter, à la fin, la ligne ci-dessous :

vm.swappiness=0

 

Activer le TRIM

Le TRIM est une technologie qui permet d'améliorer les performances de votre SSD. Elle est supportée sur la grande majorité des SSD. Pour vérifier si le votre est compatible, lancez, avec des droits root, la commande ci-dessous :

hdparm -I /dev/sda | grep TRIM

La commande vous retourne un résultat si votre SSD est compatible.

A partir d'Ubuntu 14.04, le TRIM est activé par défaut sur les partitions ext4 et BTRFS. Pour les versions antérieures, éditez le fichier /etc/fstab et ajoutez discard dans les options.

UUID=57480a3f-e7db-4a5e-9fca-7df45f5a7d9d  /               ext4    noatime,discard,errors=remount-ro 0       1

Si vous connaissez d'autres astuces pour optimiser l'usage des SSD sous Linux, n'hésitez pas à les partager, en laissant un commentaire ;-)

Source photo

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot ccspto ?

#1  - tuxicoman a dit :

voici mes astuces http://tuxicoman.jesuislibre.net/2013/11/configurer-le-trim-pour-ssd-sur-linux.html

#2  - gagalago a dit :

je ne sais pas ce que font toutes les options de montage ni si elle sont spécifique à btrfs mais sur le wiki de archlinux https://wiki.archlinux.org/index.php/Btrfs#Mount_options il y a encore des options supplémentaires recommandées

#3  - Tiger Jr a dit :

Bonsoir,

Je ne suis pas très calé sur le sujet, mais je me demande si mettre en place un système de fichiers spécialisé (F2FS semble être le mieux) peut aussi optimiser un SSD je pense. D'après la page anglaise sur Wikipédia, il semblerait que ce système fait pour le flash et les SSD supporte aussi le TRIM, donc c'est surement tout bénef' :)

#4  - jp a dit :

ne pas oublier les alignement des partitions, c est fait automatiquement si on installe une distro récente mais pas forcément si on a fait upgrade sur upgrade (ou transféré en faisant une image depuis un hdd standard)

#5  - Xavier a dit :

Hum, c'est le genre d'astuce qui circule sur la toile depuis des années. Linux et les SSD ont bien évolué depuis. Je me demande si tout est encore d'actualité...

Personnellement je me contente d'activer le TRIM (discard), le reste je n'y prête pas attention, et ça tourne plutôt bien.

#6  - Virtualmix a dit :

Personnellement je ne recommande pas de placer le /tmp dans la RAM, en fonction des logiciels installés ça peut causer des problèmes notamment à l'extinction du PC. (j'ai eu ce problème sur plusieurs machines)

Aussi, depuis plusieurs années je n'installe plus de swap pour économiser de l'espace disque et ça tourne toujours très bien.

Voilà merci A+

#7  - Eric a dit :

Pour le TRIM j'ai trouvé ça :
http://www.howtogeek.com/176978/ubuntu-doesnt-trim-ssds-by-default-why-not-and-how-to-enable-it-yourself/
Il semblerait que ce soit préférable d'utiliser "fstrim" en cron plutôt que "discard"

Amicalement,

Eroc

#8  - Prise2notes a dit :

Je rebondis sur l'avis de Xavier ; si on installe une version récente de n'importe quelle distrib grand public, est-il toujours utile de faire toutes ces manips, et pour gagner combien de mois de vie du SSD ?

#9  - Lxtrack a dit :

Bonsoir,
le post est un peu vieux....mais toujours consulté !! donc juste un commentaire pour le dossier tmp dans la ram, je confirme que cela peut générer des erreurs voir plantage, en particulier si vous faites tourner un serveur, samba, samp, etc...

#10  - P3ter a dit :

@Lxtrack : Salut ! Merci pour ton commentaire. J'ai ajouté un note dans l'article.

#11  - Tunisie annonce a dit :

Un excellent post et qui est toujours consulté. Donc je rajoute une petite astuce par rapport le /tmp.

Si vous avez en plus, un autre disque dur (sdb par exemple) type sata, vaut mieux l'utiliser pour les les dossiers suivantes:

* /tmp
* /var

En effet, ces deux dossiers sont les plus writable par un OS Linux.

=> Avec cette configuration: Un système ultra rapide + Durée de vie de votre SSD trèès longue (plus que 10 ans ).