Le blog quitte Digicube pour OVH

vignette

Rédigé par P3ter - - 1 commentaire

Depuis sa création, le blog est hébergé par la société Digicube. Cette semaine je l'ai basculé chez OVH et je vous explique pourquoi.


Avant de lancer p3ter.fr j'ai cherché un peu ce que proposaient les hébergeurs. Il y a 1 an je cherchait un serveur dédié et surtout pas un mutualisé, car je voulais un accès complet à la machine. J'ai donc regardé les offres des différents concurrents : OVH (Kimsufi), iKoula, Gandi, etc et tous étaient plus cher que Digicube. Ce dernier propose des serveurs dédiés pour 12€ par mois. J'y ai donc souscrit. Le serveur avait un CPU 1GHz (2 vcores), 512 Mo et 80Go de stockage.

Aujourd'hui, chez Kimsufi (qui est la branche lowcost d'OVH), le dédié le moins cher est à 18€, mais pour ce prix vous avez un CPU 1,2GHz, 2Go et 1To de stockage ! Une offre très intéressante. Mais mon choix c'est porté sur un VPS OVH. Trois raisons à cela, l'évolutivité des VPS, la qualité du service et du SAV.

 

 

Mais pourquoi avoir quitté Digicube ?

Les première semaines alors que le blog n'était pas encore en ligne, mon serveurs a été compromis dans des attaques et d'après le support le serveur tentait du brute force sur d'autres machines, dont les propriétaires se seraient plaints. Bon, vous pourriez me dire que c'est ma faute si le serveur n'est pas assez sécurisé, c'est fort possible, car par la suite j'ai amélioré la sécurité et le problème ne c'est plus jamais reproduit. Mais ce qui est inadmissible, c'est que si Digicube avait reçu de soi-disantes plaintes, pourquoi ne pas me prévenir que mon serveur a été déconnecté et que le SSH a été désactiver. Car oui, de leur part, je n'ai reçu aucune information, j'ai dû de moi même créer un ticket sur leur site, pour obtenir au bout de 2 à 5 jours, toujours la même réponse qui m'explique pourquoi le serveur à été déconnecté. Et puis se serait trop simple si ça s'arrêtait la. L'accès SSH ayant été coupé, et Digicube ne proposant pas de KVM virtuel sur mon offre, la seule chose à faire : réinstallation complète du système.

De plus, Au bout de la troisième fois que ça met arrivé, cette fois c'est ma console cliente qui n'était plus accessible. J'avais un beau message d'erreur m'expliquant que mon compte avait été désactivé. Il m'a fallu 2 ou 3 mois avant de pourvoir me connecter sur le site de Digicube, et ceux après plusieurs relances.

Enfin, troisième mésaventure avec le SAV Digicube. Après avoir négocié un disque SSD de 30Go et 2Go de RAM pou mon serveur, pour 1,50€ supplémentaire par mois (sympas), j'ai dû attendre 2 semaines après avoir donné mon "go" pour l'installation du nouveau hardware (et réinstallation système...). Bien sûr les relances on été nombreuses (ils avaient oublié la RAM...) ; le serveur est devenu complètement indisponible (même plus "pingable"). J'ai eu beau le leur dire, rien ne bouge. C'est la goûte d'eau qui à fait déborder le vase.

Bon, vous l'aurez compris les économies faites sur le serveur, vous les perdez sur le SAV. Et puis bien sûr impossible de leur téléphoner, il n'y a pas de numéro. J'éspère qu'ils traitent mieux leurs gros clients...

 

 

 

 

Un VPS chez OVH

Je décide donc de passer sur un VPS (en l’occurrence sous VMware) chez OVH. Je paye plus cher, environ 14€ par mois, pour une machine avec moins de performance, mais au moins cette fois je bénéficierai d'un vrai SAV. J'ai commencé avec 1 seule part c'est à dire : CPU 0,5GHz (4 vcores), 256Mo de RAM et 50Go de stockage. Sur le papier le serveur est donc moins performant, mais grâce à la magie de NGINX, le blog continue d'offrir les mêmes temps de réponses. Je dois encore faire des tests de montée en charge, pour regarder au bout de combien de connexions simultanées, le serveur commence à ralentir.

A l'achat du VPS, OVH installe sa propre distribution Linux (si vous n'avez pas commandez Windows) basée sur Gentoo. Elle inclus un LAMP et un Webmin tout configuré. J'ai préféré installer une Debian 6.0.6 (dernière version à date de ce billet). Je découvre alors avec un "uname -a" que le kernel est en version 3.2 alors que la version actuelle pour Debian est 2.6. Le noyau Linux est en fait recompilé par OVH pour leurs VPS. Pour ma part, je trouve ça très bénéfique, on est sous Debian Squeeze avec le noyau d'une Sid ou d'un Ubuntu Server. En regardant du coté des dépôts, je m’aperçoit que le VPS utilise un miroir OVH, ce qui rend les mises à jour plus rapides que sur le FTP officiel de Debian.

J'ai le VPS depuis très peu de temps, mais pour le moment il me convient très bien. De plus, cette fois j'ai même un KVM virtuel directement accessible depuis le panneau d'administration client d'OVH.


Surtout n'hésitez pas à partager vos expériences. Etes-vous sur un VPS, un dédié, un mutualisé ? Quel hébergeur ? Des soucis avec le SAV ou le serveur ?
 

 

 

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot uedgz ?

#1  - JRobin a dit :

Cela fait un petit moment que je vois cet article en tapant Digicube dans google. Et effectivement à lire tes mésaventures on aurait difficilement pu imaginer une autre fin !

Pour ma part il me fallait du dédié car utilisation maximales des ressources CPU, et bande passante élevée; usage pas 100% critique mais assez intensif.

L'aspect électricité 100% compensé en renouvelable donne un peu plus de sens à ce que j'en fais et colle plutôt bien avec mes idées (que dis-je, colle plutôt bien, c'est incroyable que personne d'autre ne le fait !! et incroyable que les gens y accordent si peu d'importance, c'est nos vies à tous que ça concerne), j'attache également une petite part d'importance à l'aspect PME aussi (les gros ont tellement de clients et d'argent qu'au final ils n'ont pas vraiment besoin du miens ;).


J'ai pas autant de problèmes : en conditions optimales pendant plusieurs mois, j'ai pas eu a contacter le support, pas de grosses coupures constatées non plus à part un matin où il y a du avoir un belle panne générale chez eux.
En utilisation moins classique depuis Aout 2013, quelques DDoS qui coupent la connexion jusqu'à remise en route chez eux (généralement très rapide en journée, parfois plus lent le week end) et autant de fausses alertes, mais dans les deux cas c'est un peu du à l'usage que j'en fait (cf https://www.torproject.org/ , fervent participant à l'Internet libre !)

Toujours par rapport à l'usage que j'en fais la diversité des FAI est importante, pour cela aussi que les deux mastodontes que sont Dedibox et OVH, malgré de meilleures fiabilités uptime, attirent moins mon attention. Je reste également prudent sur Dedibox qui a déjà interdit plus d'une fois l'usage que j'en fais, et récemment contrainte 150Mbit/s sur la BP utilisée.
(Dedibox ont évolué leurs CGV le 30/07/2013, mais j'ai aperçu un nouveau retour à la case départ de leurs CGV cette année... concernant les utilisations proscrites. Bien qu'ils ne m'embêtent pas pour le moment, je reste prudent !)

Dans ce contexte, et parce que j'ai visiblement pas autant de soucis de mon côté, Digicube je les aime plutôt bien ;)

Répondre