Installer et configurer ArchLinux (MAJ)

vignette

Rédigé par P3ter - - 6 commentaires

J'ai déjà réalisé un premier billet sur l'installation et la configuration d'ArchLinux mais suite à la refonte complète de la procédure d'installation et le remplacement de SysVinit par Systemd, j'ai écrit ce nouvel article.

 


MAJ 16/10/2013 : Mise à jour de la partie 4.7. Configuration réseau, suite au remplacement de Netcfg par Netctl.

 



Jusqu'à présent un script composé d'écrans "dialog" permettait d'installer ArchLinux, désormais, il faudra passer par un ensemble de scripts utilisant un chroot du disque qui contiendra l'installation. Cette solution peut paraître plus compliquée, mais a l'avantage d'offrir plus de possibilités d'installation et de configuration.

Pour en savoir plus sur ArchLinux cliquez ici.

 

 

1. Téléchargement

Commencez par télécharger une image ISO de la distribution sur archlinux.org. Choisissez un miroir (par exemple mir.archlinux.fr), et télécharger l'image ISO. Les images sont typées "dual" ce qui veut dire qu'elles ont à la fois l'architecture 32 et 64 bits.

Ensuite, testez le l'intégrité du fichier (des erreurs ont pû se glisser pendant le téléchargement)

 

 

sha1sum -c sha1sum.txt 

Gravez le fichier ISO sur CD ou installez le sur une clé USB :

dd if=archlinux-2013.01.04-dual.iso of=/dev/sdb 

Attention : /dev/sdb doit correspondre à votre clé USB qui sera alors formatée (utilisez "df -h" pour repérer la clé)

Démarrez sur le CD ou la clé USB pour arriver sur une ArchLinux live.
 

2. Formatage du disque

Commençons par utiliser AZERTY :

loadkeys fr

On installe et démarre OpenSSH pour installer ArchLinux plus facilement depuis un ordinateur qui pourra copier/coller les commandes dans un terminal.

pacman -Syu openssh 
systemctl start sshd 
passwd #changer le mot de passe root 
ip addr #pour connaître l'adresse ip 
dhclient #si besoin pour relancer les requêtes DHCP (utiliser la commande "wifi-menu" pour une connexion wifi) 

Ensuite on partitionne le disque qui va contenir l'installation d'ArchLinux.

fdisk /dev/sda #outil de création des partitions
# n : nouvelle partition
# t : format de la partition 
# w : écrire la table de partitions  
mkfs.ext4 /dev/sda1 #formater la partition sda1 en ext4 
mkswap /dev/sda2 #formater la partition sda2 pour la swap 

Vous pouvez aussi utiliser un live de g-parted qui a l'avantage d'offrir une interface graphique pour construire et formater vos partitions.
 

3. Installation

Nous allons monter le système sur la live pour démarrer l'installation. Dans mon exemple, j'ai une seule partition créée avec fdisk.

mount /dev/sda1 /mnt 

Dans le cas de partitions séparées, il faut les monter les unes après les autres. Exemple (penser à créer les répertoires dans /mnt avant de faire les "mount") :

mkdir /mnt/{home,var} 
mount /dev/sda2 /mnt/home 
mount /dev/sda3 /mnt/var 
[...] 

Commençons l'installation. Nous allons utiliser le script "pacstrap" qui va nous permettre d'installer des paquets sur nos partitions montées dans /mnt.

pacstrap /mnt base #installer des paquets de base tel que le noyau 
pacstrap /mnt base base-devel #nécessaire pour AUR 
pacstrap /mnt base gnome #installer gnome-shell (exemple pour un environnement de bureau) - liste des groupes : https://www.archlinux.org/groups/x86_64// 
pacstrap /mnt grub-bios os-prober #os-prober nécessaire pour un dualboot windows et détecter automatiquement LVM 
# ou bien : 
pacstrap /mnt grub-efi-x86_64 os-prober #utiliser grub avec EFI 

 

4. Configuration

Les partitions construitent et le système de base installé, nous pouvons générer le fichier fstab.

 

genfstab -U -p /mnt >> /mnt/etc/fstab 

Nous allons installer les paquets tiers et configurer notre ArchLinux. Pour ce faire il faut utiliser un autre script qui va réaliser un chroot du disque.

arch-chroot /mnt #chroot 

 

4.1. Configuration de GRUB

mkinitcpio -p linux #configuration des ramdisk os-prober 
#si dualboot 
grub-mkconfig -o /boot/grub/grub.cfg #configuration de grub
grub-install /dev/sda #installation sur le MBR 

 

4.2. Configuration des utilisateurs

Remplacez <utilisateur> par le nom d'utilisateur souhaité.

passwd #pour le mot de passe root 
useradd -g users -G wheel,audio,optical,lp,scanner,log,power,floppy,storage,games,video -m -s /bin/bash <utilisateur> 
passwd <utilisateur> 

 

4.3. Installer et configurer vim

pacman -S vim 
vim /usr/share/vim/vimfiles/archlinux.vim 
# ajouter les lignes ci-dessous 
set ai 
set nu 
set tabstop=2 
syntax on 

 

4.4. Nom de la machine

Remplacez <nom> par le nom de la machine.

vim /etc/hostname #remplacer le contenu par <nom> 
vim /etc/hosts #ajouter <nom> après "localhost" 
hostname <nom> 

 

4.5. Changer la langue de la distribution

vim /etc/locale.gen #décommenter la ligne fr_FR 
locale-gen 
vim /etc/locale.conf # ajouter la ligne LANG="fr_FR.UTF-8" 
vim /etc/vconsole.conf #ajouter : KEYMAP=fr-pc 
ln -s /usr/share/zoneinfo/Europe/Paris /etc/localtime 

 

4.6. Configurer pacman et utiliser AUR

vim /etc/pacman.conf 
# Ajouter les deux lignes ci-dessous : 
[archlinuxfr]
SigLevel = Never 
Server = http://repo.archlinux.fr/$arch  

pacman -Syu yaourt gcc make #gcc et make sont nécessaires pour installer certains paquets de AUR 
yaourt -Syua htop iotop slurm tree sudo openssh #installer des paquets de base 
visudo #ajouter l'utilisateur pour utiliser la commande sudo 

 

4.7. Configuration réseau

Utiliser une connexion filaire en DHCP :

pacman -S net-tools dhcpcd 
systemctl enable dhcpcd@eth0 

Pour une connexion WIFI le plus simple et d'installer wifi-menu  un script qui affiche la liste des hotspots à proximité, qui vous permet de vous y connecter et qui crée un profil Netctl automatiquement.

pacman -S netctl net-tools dhcpcd dialog
cd /etc/netctl #le profil créé automatiquement doit être disponible ici.

#voir plus bas pour activer et lancer au démarrage ce profil

Créer un profil Netctl :

pacman -S netctl ifplug net-tools dhcpcd 
cd /etc/netctl

#copier un example (wifi, ethernet, statique, dhcp, ipv6, etc)
cp examples/wireless-wpa .


#modifier l'exemple
vim wireless-wpa

Description='A simple WPA encrypted wireless connection'
Interface=wlan0
Connection=wireless
Security=wpa

IP=dhcp

ESSID='MyNetwork'
# Prepend hexadecimal keys with \"
# If your key starts with ", write it as '""<key>"'
# See also: the section on special quoting rules in netctl.profile(5)
Key='WirelessKey'
# Uncomment this if your ssid is hidden
#Hidden=yes 

Pour activer un profil, il suffit de lancer: netctl start <nom_profil>
Pour arrêter un profil : netctl stop <nom_profil>
Pour lancer au démarrage : netctl enable <nom_profil>
Pour ne plus lancer au démarrage : netctl disable <nom_profil>

 

5. Fin de l'installation

exit  
# Démonter les partitions, exemple : 
umount /mnt/home 
umount /mnt/var 
umount /mnt  
reboot 

Après le redémarrage si le dualboot ne fonctionne pas (s'il manque un OS) lancez la commande ci-dessous depuis votre nouvel installation d'ArchLinux.

grub-mkconfig -o /boot/grub/grub.cfg 


Pour installer un environnement graphique sous Openbox : cliquez ici.

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot joztx ?

#1  - Mathieu a dit :

Excellent tutorial !!!

J'ai enfin pu trouver pourquoi mon install ne voulait pas demarrer.
Merci beaucoup!

Répondre

#2  - Bruno Adelé a dit :

Bonjour,

J'ai créé un projet qui permet d'automatiser une installation de Archlinux depuis le CD d'installation, il se nomme fabrecipes, un billet qui détaille son utilisation est disponible sur mon blog http://blog.jesuislibre.org/2013/10/11/automatiser-vos-taches-avec-fabrecipes/

Répondre

#3  - Lomig Lavnek a dit :

Bonjour,

Merci pour votre tuto. Grace à celui-ci, j'ai tenté une installation sur VirtualBox, et j'ai sauté le pas en installant en dur à la place de ma Debian. J'aurai mis plus d'un an à me décider à sauter le pas, c'est chose faite. Difficile de changer les habitudes, j'ai commencé par Ubuntu en 2005, pour passer chez Debian 3 - 4 ans plus tard.

J'appréhendai certaines chose comme l'utilisation de fdisk et la gestion du chroot, mais il n'en est rien, ca glisse tout seul.

Je dois dire qu'il y a des trucs qui simplifie la vie, comme installer des themes avec yaourt, et avoir facilement une version récente de firefox, quel bonheur !!

Au sujet de yaourt et sa configuration, je me permet de rajouter une info. J'ai eu des problèmes en rechargeant la liste des paquets, le serveur archlinuxfr ne gérant pas les signatures. J'ai rajouté la ligne

SigLevel=Never

pour régler le problème.

En tout cas, avec openbox, c'est léger au possible, peut être même un peu plus que sous Debian. Rebooté il y a une heure, firefox avec 10 onglet, et rtorrent, suis a 650Mo de ram, ca fait longtemps que je n'avais pas vu ça !

Encore merci de m'avoir guidé dans ma migration.

Répondre

#4  - Pedro CADETE a dit :

@Lomig Lavnek :
Bonjour,
Avec plaisir et merci pour ce retour d'expérience :-)

Répondre

#5  - HugoP a dit :

Tout d'abord merci pour ce tuto qui m'a vraiment aidé pour installer Archlinux car très claire. De plus j'ai pu suivre (en galérant tout de même) alors que je n'avais jamais fait de linux avant. J'ai tout de même un soucis avec l'utilisation de AUR après avoir configuré pacman, car maker n'est plus disponible. Alors je me demande si on peut le trouver ailleurs ou le remplacer ? Merci d'avance

Répondre

#6  - P3ter a dit :

Salut ! Effectivement, sauf erreur de ma part, make n'est plus dispo dans les dépôts ArchLinux depuis 2013. A priori il est possible de le remplacer par makepkg mais je n'ai pas encore testé.

Répondre