Installation et configuration de Arch Linux (Obsolète)

vignette

Rédigé par P3ter - - 2 commentaires

Ce billet va vous permettre d'installer et de configurer Arch Linux. Vous allez vous rendre compte que par principe Arch Linux ne fait rien à votre place et que c'est a vous de tout configurer. L'intérêt est d'avoir une distribution légère avec uniquement ce dont vous avez besoin. Vous aller devoir toucher aux fichiers de configuration des paquets systématiquement. Mais avec un peu d'expérience dans le monde de Linux, vous serez capable d'y arriver sans trop de problème.

 


MAJ 22.01/2013 : Cet article est obsolète. Une nouvelle version est disponible ici.

MAJ 23.07/2012 : Suite à la nouvelle image d'ArchLinux, les écrans d'installation, présentés dans la partie "Installation" de cet article, ont tous été supprimés. Dorénavant, il faut utiliser des scripts après avoir démarrer la Live. Tout est très bien expliqué sur le wiki. Personnellement, je trouve cette nouveauté très intéressante, elle n'est pas plus compliquée que l'assistant avec ses écrans, permet une plus grande souplesse dans l'installation et pourra évoluer plus facilement avec la communauté d'ArchLinux. La partie "Configuration" de ce billet est toujours d'actualité.

 

 



N'hésitez pas à vous rendre sur le wiki français et/ou anglais qui sont très bien documenter et qui vous aiderons à coup sûr.

 

 

 

Installation

Les versions téléchargeables d'Arch Linux sont versionnées selon les dates de sortie du noyau Linux (exemple : archlinux-2011.08.19).

Il vous suffit de vous rendre ici pour télécharger l'image ISO souhaité. Les ISO "dual" intègrent les architectures 32bits (i686) et 64bits (x86_64) et vous permet de choisir au moment du démarrage sur CD. Je vous recommande de choisir une "netinstall" : l'ISO est plus légé et vous permettra d'avoir les dernières versions des paquets au moments de leur installation. Il faudra une connexion Internet pour ça ; nous verrons comment la configurer.

Ensuite il suffit de graver l'ISO sur un CD, pour une installation physique. Si vous souhaitez passer par une machine virtuelle, il suffit de lui donner directement l'ISO, que se soit sous Virtual Box ou VMware.

Autrement il est possible de créer une clé USB d'installation en partitionnant la clé avec la commande :

 

 

dd if=archlinux-2011.08.19-netinstall-x86_64.iso of=/dev/sdb

Une fois la machine lancé, démarrez sur le CD ou la clé USB et choisissez "Boot Arch Linux" Vous allez arriver sur un shell qui va vous permettre de lancer le script d'installation d'Arch Linux.

P3ter.fr - Archlinux installation et configuration

La première chose à faire est de mettre votre clavier en AZERTY avec la commande :

km
#ou bien :
loadkeys fr

Ensuite si vous utilisez une connexion WIFI pour accéder à Internet, vous devez la configurer dès maintenant. On utilisera pour ce faire la commande iwconfig, l'équivalent d'ifconfig pour les interfaces filaire.

Assurez-vous que le pilote a créé une interface noyau wifi qui fonctionne :

iwconfig

Démarrez l'interface :

ifconfig wlan0 up

Spécifiez le SSID de votre réseau sans-fil et la clé WEP ou WPA :

iwconfig wlan0 essid "linksys" key 0241baf34c
iwconfig wlan0 channel auto

Lancer le DHCP pour acquérrir une adresse :

killall dhcpcd
dhcpcd wlan0

Enfin tester la connexion :

ping -c 3 google.fr

(Pour un adressage IP statique utiliser la commande ifconfig)

Vous etes près pour installer Arch Linux. Lancez la commande :

/arch/setup



Le script se déroule en plusieurs étapes, que voici (voir le guide d'installation pour plus de détail) :

Select source : choix des dépôts officiels (choisir "core" et "extra" - touche espace pour cocher, entrer pour valider et tabulation pour passer de "Ok" à "Canceled"). Puis vous choisirez le miroir d'installation (choisir mir.archlinux.fr par exemple). Ensuite il vous sera demander de choisir l'interface réseaux. Le script va relancer dhcpd. En cas d'échec vous pouvez ouvrir un nouveau TTY avec la combinaison ALT+F2.
Set editor : choix de l'éditeur. Je choisi nano, je ne métrise pas vi et j'installerai vim par la suite.
Set clock : réglage de la zone/date/heure.
Prepare hard drive : partitionnement des disques. Le partitionnement automatique, réalise une partition /boot, une partition /home, une partition / et une partition swap. Il vous sera demander la taille de chaque partition
Select packages : sélection du chargeur de démarrage et des paquets. Quand c'est demander, ajouter "base-devel" pour installer les outils nécessaires à AUR. Pour la suite il est important de choisir au moins netcfg et net-tools dans la liste de paquets.
Install packages : installation des paquets.
Configure system : configuration du système et installation du noyau. A cette étape passer directement à Root-Password.
Install bootloader : installation du chargeur de démarrage.
Exit Install : redémarrer (pensez à retirer le disque d'installation)

Si tous c'est bien passé et après avoir redémarré, vous allez arriver sur le shell tout frais d'Arch Linux. Il faut maintenant configurer quelques points pour débuter à utiliser Arch Linux sereinement.

 

 

 

Configuration

Le fichier /etc/rc.conf est le point central de la configuration d'Arch Linux. Sa structure est simple et bien commenté. Nous commencerons donc par là.

 

 

 

 

 

Internet

La première chose est de donner accès à Internet à votre nouveau Linux.

 

 

 

 

Filaire

On ouvre le fichier rc.conf :

 

 

nano /etc/rc.conf

Si vous utilisez le filaire en DHCP rien de plus simple rc.conf est déjà configuré. Si vous souhaitez utiliser un adressage IP statique il faut supprimer ou commenter les lignes relative au DHCP et décomenter les lignes relatives à la configuration statique, puis ajouter votre IP, passerelle et masque de sous réseaux.
 

Wifi

Pour le WIFI plusieurs solution existes la plus simple est d'utiliser Netcfg,qui utilise des profils. Ce sont des fichiers textes avec des configuration réseaux spécifiques (dhcp, statique, IP, clé WIFI, SSID, …). Pour une configuration filaire statique il est possible d'utiliser un profil NetCfg.

On ouvre rc.conf :

nano /etc/rc.conf

Puis modifier la ligne NETWORKS qui permet de lister les profils (séparés par un espace) à lancer au démarrage d'Arch Linux :

NETWORKS=<nom_profil1 nom_profil2 nom_profil3>

Ensuite il faut modifier la variable DAEMONS. Elle permet de définir les programmes à lancer. On rajoute "net-profiles" le script qui lancera les profils placé dans la variable NETWORKS :

DAEMONS=...net-profiles...

(enlever "network" qui sert pour la connection filaire et séparer les daemons par un espace)

On crée un profil en copiant un exemple correspondant à la configuration souhaité :

cp /etc/network.d/examples/<fichier> /etc/network.d/<nom_profil1>

Editer le profil est y placer la configuration nécessaire (SSID, clé d'authentification, DHCP ou statique, …) :

nano /etc/network.d/<nom_profil1>

Exemple pris du wiki :

CONNECTION="wireless"
DESCRIPTION="A simple WEP encrypted wireless connection"
INTERFACE="wlan0"
SECURITY="wep"
ESSID="MyNetwork"
KEY="1234567890"
IP="dhcp"

Lancer un profil :

netcfg <nom_profil1>

Pour arrêter la connexion :

netcfg down <nom_profil1>

Pour se reconnecter :

netcfg -r <nom_profil1>

Sur le wiki : Netcfg
 

Autres options de rc.conf :

La variable LOCALE vous permetra de modifier la langue par défaut utilisé par le système.
La variable HOSTNAME, à modifier pour changer le nom de votre machine.
Ensuite vous pouvez ajouter dans la variable DAEMONS, par exemple "sshd" afin de vous connecter en SSH sur votre machine (a condition que les paquets nécessaires soient installés).

Sur le wiki : rc.conf
 

Locale

Pour activer une autre langue que l'anglais pour le système, il faut éditer le fichier locale.gen en décommantant la langue souhaité. Puis l'activer par la commande locale-gen :

nano /etc/locale.gen
locale-gen

 

Configurer pacman et installer un paquet

pacman est à Arch Linux ce qu'apt-get est à Ubuntu ou yum est à Fedora : un gestionnaire de paquets.

On actualise la liste des paquets (équivalent de apt-get update) :

 

pacman -Syu

Vous pouvez dès maintenant installer des paquets. Par exemple :

pacman -S vim

Une fois vim installé je vous conseil de modifier le fichier de préférences de vim (le vimrc dans la plus part des distributions) :

vim /usr/share/vim/vimfiles/archlinux.vim

Ajouter les options suivantes :

set ai
set nu
set tabstop=2
syntax on

Respectivement : auto-indentation, afficher les numéros des lignes et afficher la colorisation syntaxique.

 

 

Yaourt et AUR

Vous allez enfin pouvoir profiter du fameux AUR. Pour l'utiliser simplement nous allons installer yaourt, un pseudo gestionnaire de paquet pour AUR. En réalité il s'agit d'un programme qui vous permettra d'installer des paquets depuis les dépôts officiels (via pacman), de télécharger les sources directement sur AUR, de télécharger les dépendances et enfin de compiler et installer le tout. Yaourt est aussi capable de faire des recherche de paquets sur tous les dépôts que connait pacman.

Actualisation de la liste des paquets et installation des base-devel (si pas fait à l'installation) pour la compilation des sources :

 

 

pacman -Syu
pacman -Syu base-devel

Ajouter le repos d'Archlinux.fr (les deux lignes ci-dessous) à pacman.conf :

[archlinuxfr]
Server = http://repo.archlinux.fr/$arch

Ensuite on réactualise la liste de paquets et on installe yaourt :

pacman -Syu yaourt

On actualise la liste de paquets en y incluant AUR :

yaourt -Syua

Enfin on peut installer un paquet en fesant :

yaourt -S <nom_paquet>

Sur le wiki : yaourt
 

Création d'un utilisateur

Pour des raisons de sécurité et de confort, il est préférable de se créer un utilisateur. Le wiki propose la commande qui suit (remplacez le nom d'utilisateur) :

useradd -m -s /bin/bash < nom_utilisateur >
passwd < nom_utilisateur >
usermod -G users,wheel,audio,optical,lp,scanner,log,power,floppy,storage,video < nom_utilisateur >

Vous pouvez ensuite installer sudo par la commande :

yaourt -S sudo

 

 


Dans un prochain article dédié à Arch Linux, nous verrons comment installer un environnement graphique personnalisable et léger : grâce à Xorg et Openbox. En attendant j'espère que cette distribution et tout son potentiel vous plait au tant qu'à moi.
 

 

 

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot ludcca ?

#1  - heisenberg a dit :

Bonjour, je voudrais installer Archlinux en dual boot, mais impossible de suivre le wiki. que faut il graver exactement sur le cd ?


Cordialement.

Répondre

#2  - P3ter a dit :

@heisenberg : Il te faut récupérer une image ISO d'ArchLinux par exemple celle-ci : http://mir.archlinux.fr/iso/2013.01.04/archlinux-2013.01.04-dual.iso. Les images ISO sont disponible ici : https://www.archlinux.org/download/. Il te suffit de choisir un miroir (français pour un meilleur débit).

Ensuite grave l'ISO sur CD ou bien sur une clé USB avec la commande "dd" comme expliqué dans l'article.

Attention : cet article est complètement obsolète (j'en prévois une nouvelle version). Utilise le wiki d'ArchLinux pour l'installation.

Répondre